Archives de tags : réseaux sociaux

La Redoute fait la météo des soldes à Angers

14 janvier 2013 Publié par Laissez vos commentaires

L’enseigne de vente à distance La Redoute communique durant les deux premières semaines des soldes d’hiver à Angers (Maine-et-Loire), première ville de France à disposer d’un réseau de mobilier urbain digital, installé par JC Decaux Innovate.

L’opération, réalisée par CLM BBDO en collaboration avec Zenith, utilise une technologie permettant à ces panneaux de capter les changements météorologiques (ensoleillement, température, précipitations, vent). Lorsque le temps change, la tenue portée par le mannequin de l’affiche évolue également, afin de souligner que le site Laredoute.fr propose des vêtements correspondant précisément au temps qu’il fait.

La campagne, relayée sur Facebook et Twitter, est visible jusqu’au 20 janvier.

Source : Stratégies

Soldes d’hiver : tendance réseaux sociaux

14 janvier 2013 Publié par 1 Commentaire

D’après la Fédération du e-commerce et de la vente à distance ( Fevad ), 22 % des internautes vont utiliser les réseaux sociaux dans le cadre des soldes d’hiver.

ecommerceCe sera peut-être la tendance des soldes d’hiver qui débutent mercredi. Une étude Fevad/CSA révèle la  » montée en puissance des réseaux sociaux  » auprès des cybersoldeurs. Les internautes sont ainsi 22 % à avoir l’intention d’utiliser les réseaux sociaux pour les soldes d’hiver.

Il s’agira pour 17 % de partager les bons plans, tandis que 6 % envisagent d’acheter directement des produits en soldes via Facebook. Cette tendance est particulièrement marquée chez les 18-35 ans.

De manière plus globale, 66 % des internautes ont l’intention de passer par Internet pour les soldes d’hiver, et 80 % d’entre eux ont formulé une intention d’achat. Les cybersoldes se feront principalement derrière un écran d’ordinateur ( 75 % ), avec le téléphone mobile ( 21 % ) et via une tablette ( 13 % ).

En moyenne, les internautes devraient dépenser 187 € pour leurs achats en soldes. Les hommes devraient dépenser plus ( 228 € ) que les femmes ( 150 € ). Une différence qui s’explique par un choix masculin plus porté sur des produits techniques que sur l’habillement.

N.B : étude réalisée en ligne du 2 au 4 janvier 2012 auprès d’un échantillon représentatif de 1 010 internautes français de 18-75 ans.

Source : Génération-NT

Comment choisir les bons réseaux sociaux pour votre commerce

9 décembre 2012 Publié par Laissez vos commentaires
Comment choisir les bons réseaux sociaux pour votre commerce

Vous utilisez sûrement les réseaux sociaux dans votre vie privée, et vous souhaitez les optimiser pour votre commerce. Depuis 2007 et  l’apparition des médias sociaux dans le monde, de plus en plus d’entreprises se rendent compte de leurs bénéfices. Les personnes ont plutôt tendance à utiliser ce qu’elles connaissent : si vous êtes tout le temps sur Facebook dans votre vie privée, vous aurez sûrement une inclinaison particulière à l’utiliser dans votre vie professionnelle pour faire la promotion de votre marque. Cette stratégie peut paraître sensée car il est plus facile d’appréhender un outil avec lequel vous êtes déjà familier. Cependant, votre réseau social préféré pourrait ne pas être le plus efficace pour la promotion de votre commerce. De plus en plus de réseaux sociaux apparaissent sur le marché, mais quel est celui qui répond le mieux à vos besoins?

 

Les points à prendre en compte avant de se lancer sur un réseau social

Vos ressources :

  • Pouvez-vous engager tout une équipe de marketing dédiée au médias sociaux?
  • Avez-vous le budget qui permettrait à quelqu’un de votre équipe de passer plus de temps dessus, ou le budget pour engager une personne externe qui s’en occuperait?

Les ressources que vous possédez seront essentielles pour connaitre la stratégie de communication en ligne que vous devrez adopter. Si vous n’avez aucune personne de votre équipe qui soit capable de passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, vous devriez penser à ne vous inscrire uniquement sur un ou deux d’entre eux. Mieux vaut être efficace sur un réseau que de ne pas l’être sur une dizaine.

Votre audience :

  • Votre cible a t-elle une particularité prononcée en matière de travail, d’industrie, ou de genre ?
  • Votre commerce est-il B2B ou B2C ?

Tous les réseaux sociaux n’ont pas la même audience. Par exemple, Google + est majoritairement utilisé par des hommes, tandis que Pinterest a une base d’utilisateur féminine. LinkedIn convient mieux pour une audience B2B en comparaison à Facebook, qui est excellent pour le B2C. Vous devez comprendre qu’il faut se trouver là où vos clients potentiels passent le plus de temps en ligne. Analysez chaque réseau social : ils ont un public différent, et ainsi une opportunité propre à chacun.

Vos objectifs :

  • Recherchez-vous à obtenir plus de trafic sur votre site?
  • Pensez-vous principalement à augmenter votre SEO ?
  • Souhaitez-vous avoir le plus d’interactions sociales possibles avec votre audience?

Chaque réseau social a une fonction différente dans ce domaine. Google + possède un grand bénéfice au niveau des SERP de Google et sur le référencement social. Les contacts que vous possédez sur Google + auront un impact sur les résultats de recherche selon ce qu’ils ont aimés ou non. Si améliorer votre SEO est votre objectif principal, mieux vaut se trouver sur Google + que sur Twitter. Twitter quand à lui est un excellent moyen pour vous connecter avec votre audience et donner un visage humain à votre entreprise.

Quels sont les principaux réseaux sociaux et leurs caractéristiques ?

Facebook

C’est le réseau social le plus utilisé dans le monde. L’audience est très large, on peut y cibler de nombreuses personnes en matière de publicité. Vous pouvez y écrire votre contenu personnel, mais aussi reposter de plusieurs manière du contenu externe. C’est le réseau social le plus utilisé, car c’est là où tous les consommateurs se trouvent, la majorité des entreprises y possèdent une page. Cependant, si votre entreprise ne travaille exclusivement qu’en B2B, il n’est pas forcément nécessaire d’être dessus. Votre page vous permettra aussi de suivre quelques données statistiques comme le nombre de personnes ayant vu un de vos statuts, la progression de votre visibilité, de votre nombre de fans … Et la possibilité de payer pour être encore plus vu.

Twitter

Ce réseau social, bien que maintenant utilisé très largement, possède un tout autre concept. Le but pour vous sera d’acquérir et de fidéliser vos followers. La création du compte se fait facilement et des tutoriels trouvables un peu partout sur Internet vous aideront beaucoup. Vous pouvez y partager des informations, mais aussi en recevoir et les commenter. C’est un moyen efficace et rapide de communication avec vos consommateurs. La limite de 140 caractères peut parfois être contraignante  mais gardez à l’esprit qu’un tweet peut facilement être viral et relayé de comptes en comptes.

Google +

Pratique car centré autour de tous les services existants de Google. Menace directe pour Facebook, il offre à peu près les mêmes fonctions en évitant toutes les erreurs de ce dernier : la possibilité de créer rapidement des cercles pour y classer son audience, de meilleurs paramètres de confidentialité et un rendu plus professionnel.

Les utilisateurs y sont de plus en plus nombreux, même s’ils ne sont pas à la même hauteur que Facebook, mais leur nombre continue d’augmenter. Google + sert principalement à partager du contenu écrit par vous-même. Vous pouvez y partager aussi des informations, mais les utilisateurs de ce réseau n’hésiteront pas à lire un très long post que vous aurez rédigé. Le système de cercle permet aussi de partager du contenu pour des personnes spécifiques, comme par exemple des informations confidentielles uniquement à vos employés ou collaborateurs. Ce réseau monte et il faut y être, ce sera sûrement l’alternative à Facebook si ce dernier finit par énerver ou lasser les gens.

Viadéo et LinkedIn

Deux réseaux professionnels semblables, qui permettent à leur utilisateurs de se créer un profil professionnel. Utilisés dans le monde entier, ils sont un moyen efficace pour les entreprises de publier des informations sur leur évolution et leur nouveautés  mais les groupes peuvent aussi rassembler les personnes sur des sujets spécifiques afin d’encourager les discussions et les interactions.

Ils peuvent vous permettre de vous positionner pour des partenariats ou pour prouver votre parcours professionnel. Ces réseaux sociaux sont donc les premiers à considérer si votre commerce est orienté B2B.

Pinterest

C’est le dernier réseau social à la mode. Même si l’audience explose aux Etats-Unis, il faut savoir qu’il ne connait pas du tout un succès équivalent en France. Les utilisateurs Français sont souvent des “early adopters” que l’on retrouve toujours sur les nouveaux réseaux sociaux, et la majorité des marques présentes postent très peu ou ne postent plus du tout. Il peut cependant convenir aux marques ayant pour cible un public féminin, comme la mode, la décoration ou la cuisine. C’est un réseau social principalement visuel, qui peut également vous permettre de créer des boards thématiques afin d’y stocker des images à utiliser plus tard sur d’autres réseaux sociaux.

Pour conclure, vous pouvez toujours commencer par tester ces réseaux sociaux en y appliquant une stratégie de communication spécifique pour chacun pendant une trentaine de jours, puis voir les résultats afin de définir quel est celui qui vous aura le plus rapporté le meilleur taux d’engagement ou de conversion selon ce que vous recherchez comme objectif. Il est toujours nécessaire d’évaluer les résultats de vos actions afin d’obtenir les meilleurs résultats, en terme de vente mais aussi d’e-reputation.

Google+ lance ses communautés

9 décembre 2012 Publié par Laissez vos commentaires

Google+, le réseau social de la firme de Mountain View, est sorti depuis un an et demi maintenant, et continue de progresser à son rythme. Bien entendu, Google supporte ardemment le réseau, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités mois après mois. Aujourd’hui, c’est l’ajout des communautés qui est annoncé.

À la manière des groupes Facebook, ces communautés vous permettront de trouver des gens partageant le même centre d’intérêt que vous, sans forcément les connaitre. Imaginons que vous vouez une passion pour les cuillers à sucre du XVIIe siècle et que tout le monde se moque de vous. Vous pourrez rejoindre une communauté dédiée pour discuter de votre passion avec des gens qui aiment ce sujet.

Ces groupes pourront être ouverts, joignables par tous, ou fermés, avec entrée sur invitation. De même, vous pourrez partager des contenus avec seulement certaines personnes de votre groupe, afin de rester entre amis.

Facebook est généralement concentré sur des gens que vous connaissez déjà dans le monde réel. Sur Twitter, c’est vraiment difficile d’avoir une vraie conversation avec des messages de 140 caractères. La nouvelle fonctionnalité de Google+ vous permettra réellement de trouver votre tribu.

Indique Brad Horowitz de Google. Bref, Google+ s’étoffe, s’inspirant à la fois de Facebook et de Twitter.

E-commerce: Twitter génère du trafic et des ventes [étude]

30 novembre 2012 Publié par Laissez vos commentaires

Twitter apporte du trafic et des ventes aux sites e-commerce a annoncé Compete sur son blog d’entreprise. L’annonce contredit l’étude de Forrester Research qui affirmait l’inefficacité des réseaux sociaux en e-commerce.  

Ce que dit Compete est loin d’être une vulgaire opinion, l’affirmation est basée sur une étude menée aux États-Unis. L’agence américaine a observé le comportement de 2 600 consommateurs sur Internet qui ont vu passer des tweets d’e-commerçants entre Août et mi-Octobre 2012. L’objectif de l’étude était de mesurer l’influence de Twitter sur le comportement des consommateurs.

L’influence de Twitter sur les consommateurs

Site e-commerce visité après avoir vu passer le tweet

Ci-dessus: 95% des utilisateurs de Twitter qui ont vu passer les tweets commerciaux sont allés visiter la boutique en ligne. C’est 5 points de plus par rapport aux utilisateurs d’Internet (90%).

Achat en ligne réalisé après avoir vu passer le tweet

Ci-dessus: 39% des utilisateurs de Twitter qui ont vu passer les tweets commerciaux étaient plus susceptibles de réaliser un achat en ligne, soit 12 points de plus que les utilisateurs d’Internet en général.

L’étude ne tient pas compte de l’activité des smartphones et des tablettes tactiles. Compete s’est concentré uniquement sur la plateforme Twitter.com, les applications tierces n’ont pas été comptées dans l’étude. Toutes les boutiques en ligne sont concernées par l’étude, il y en a plus de 700 au total, de la plus petite à la plus grande comme Amazon ou Nike.

Les réseaux sociaux peu efficaces en e-commerce ?

Deux mois avant, Forrester Research annonçait dans une étude que les réseaux sociaux étaient peu efficaces dans la vente en ligne. Qui croire entre Forrester et Compete ?

Source : Ya Graphic

Les PME encore loin d’Internet et des réseaux sociaux

27 novembre 2012 Publié par Laissez vos commentaires

faveQui va piano va sano, surtout sur les réseaux sociaux. C’est ce que l’on se disait en découvrant les chiffres d’une enquête estampillée « française » sur un site internet dont nous tairons le nom (mais pas le lien).

Oui, tout cela était réjouissant : selon l’étude mentionnée et « effectuée auprès d’environ 500 PME » , « 66% des responsables interrogés ont déclaré utiliser davantage ces outils par rapport à l’année dernière. Un peu moins d’un tiers des sondés publie du contenu, principalement marketing, sur la plupart des réseaux, au moins une fois par jour. Sur une semaine, 43% des responsables indiquent passer au moins 6 heures sur ces outils, 25% y passent entre 6 et 10 heures et 18% plus de 11 heures Facebook est largement plébiscité (90%), devant Twitter (70%), LinkedIn (50%), Google+ (32%) et Pinterest (29%).

Notre french flair s’étonnant de l’absence de notre Viadéo national, nous avons été vérifier l’origine de cette étude qui s’avère être… américaine. Allez, pan sur les doigts de l’auteur, que l’on ne l’y reprenne pas !

Les chiffres eux mêmes étaient chiffonnants, car à y regarder de plus près, la situation française est bien différente : selon une étude récente (et française celle-là), 14 % seulement des sociétés de moins de 50 salariés (plus de 95 % des entreprises françaises) sont présentes sur les réseaux sociaux (alors qu’un profil d’entreprise sur un réseau social est souvent plus payant en termes de référencement que son propre site internet). Remarquez, ce qui va suivre tempère parenthèse et ardeurs : la moitié des PME françaises n’ont toujours pas de site internet. Surprenant. Encore mieux : 73 % du web français n’est jamais mis à jour. Qui a dit que nous étions d’incorrigibles conservateurs ?

Et quid des PME du BTP ? Nous n’avons pas d’étude récente à nous mettre sous la dent. Nous rappellerons donc juste ces chiffres datant de mars 2012 :  la moitié des dirigeants (49 %) estimait alors que les réseaux sociaux constituent aujourd’hui un moyen de communication complémentaire aux modes de communication classiques. Malgré la faible utilisation de ces réseaux sociaux, 19 % des dirigeants les jugeaient incontournables pour communiquer avec les clients et prospects.

Reste à savoir si tout ceci s’est traduit dans les faits, et les frais inhérents à la gestion d’une bonne stratégie digitale.