Google Calico : innover pour l’espérance de vie en bonne santé

septembre 22, 2013 2:35 Publié par Laissez vos commentaires

Larry Page a convaincu Arthur Levinson, Chairman de Genentech et d’Apple, de piloter une filiale dédiée de Google. Objectif à long terme : améliorer la vieillesse et prolonger la vie de tous les humains.

Le Business Plan tient sur un Post-it. Juste une idée qui fera sans doute l’unanimité : améliorer pour tous les humains la durée de vie en bonne santé. Mais l’initiative est à prendre au sérieux car elle vient de Larry Page, co-fondateur et CEO de Google, et lui-même affecté par une grave déficience au niveau des cordes vocales (son associé Sergei Brin redoute quant à lui de connaître tôt ou tard la maladie de Parkinson dont souffre sa mère).

Ce qu’il a en tête n’est pas qu’un projet philantropique de l’espèce de ceux que mène Bill Gates. Il s’agit de la création annoncée hier d’une nouvelle entreprise à but lucratif baptisée Calico. Larry Page aurait pu se contenter de financer un projet santé humaine dans les labos Google X à côté des équipes intervenant sur Google Glass ou sur la voiture sans conducteur. Il a préféré une structure dédiée dont les activités pourront radicalement diverger de celles de Google. « La maladie et la vieillesse touchent toutes nos familles, constate Larry Page. Avec une vision à long terme, une réflexion innovante sur la santé et les biotechnologies peut, je pense, améliorer la vie de millions de personnes. »

Moonshot thinking

Le secteur de la santé avait déjà été abordé par le numéro un de la recherche avec Google Health, un service modeste de sauvegarde des données personnelles de santé, abandonné en 2011. Pour conduire ce nouveau moonshot thinking d’une toute autre envergure, Larry Page est parvenu à convaincre Arthur Levinson d’accepter le poste de CEO. Art Levinson (63 ans) paraît avoir le bon pedigree. Il est à la fois actuellement le Chairman de Genentech, un géant de la biotech (où il a effectué la plus grande partie de sa carrière), et le Chairman d’Apple (où il a repris le siège de Steve Jobs en 2011). Et il va conserver jusqu’à nouvel ordre ces deux postes. Par la voix de Tim Cook, Apple a d’ailleurs salué l’initiative, le CEO de la marque à la pomme se disant « enthousiasmé d’avance d’en voir les résultats ».

Pour le moment on n’en saura pas plus sur Calico : montant de l’investissement, effectif, organisation. Serait-ce l’amorce d’une nouvelle ère de coopération entre Google et Apple ? Ces derniers temps leurs relations étaient plutôt tendues sur des points précis : bataille autour des applications « Maps », intégration ou non de YouTube sur les terminaux iOS,… Les deux géants de la high tech ont trouvé un nouveau terrain de jeu : l’espérance de vie.

 

 

Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par l2_admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *